- B.P.Hasdeu à son bureau
- Fragments de l'oeuvre de B.P.Hasdeu (des études sur l'industrie)
- SIC COGITO. Première édition. Bucarest, l'Administration de "Nouvelle Revue", 1890
- Istoria critica a romaniloru
- Etymologicum Magnum Romaniae
- Revista Noua
- Razvan si Vidra
- Ioan Voda cel Cumplit
- Sarcasm si ideal
- Micuta
- Le premier manuscrit daté I
- Le premier manuscrit daté II
- Les écrits poétiques de B. P. Hasdeu après la mort de sa fille I
- Les écrits poétiques de B. P. Hasdeu après la mort de sa fille II
- Les écrits poétiques de B. P. Hasdeu après la mort de sa fille III
- Les écrits poétiques de B. P. Hasdeu après la mort de sa fille IV
- Les écrits poétiques de B. P. Hasdeu après la mort de sa fille V
- Messages spiritistes écrits par B.P.Hasdeu I
- Messages spiritistes écrits par B.P.Hasdeu II
- Messages spiritistes écrits par B.P.Hasdeu III

 

Campina
B-dul Carol I nr. 199
Cod postal 105600

TEL: 0244 335.599
FAX: 0244 335.599
office@muzeulhasdeu.ro

 


Nous sommes ouverts:
Lundi: fermé.
Mardi - Dimanche:
9.00 - 17.00
(1 Mars - 31 Octobre)
8.00 - 16.00
(1 Novembre - 28/29 Février)
  L’oeuvre spiritiste

          "Sic cogito" Le premier chapitre du livre "Sic cogito"" paru en mars 1891, publié dans La Nouvelle Revue avec le titre La science de l'âme. Dans les prochains numéros de cette revue vont apparaître les autres chapitres: La télégraphie de l'amour, Hypnotisme dans le spiritualisme, Le matérialisme dans spiritualisme, Excelsior.

          Il était aussi attiré par le spiritisme, comme Sir Oliver Lodge, qui avait perdu son fils, Victor Hugo, dont la fille, Léopoldine, s'est noyée en Seine avec son fiancé, et d'autres personnalités. D'un point de vue sentimental, il pourrait sembler naturel l'attrait de l'homme à un monde de l’"au-delà", où l’esprit défunt, dans l'immense souffrance du survivant, pourrait continuer à se manifester matériellement.

          Le spiritisme a été fondée par Léon Hippolyte Rivail, alias Allan Kardec, sur la base de "l'existence, les événements et les enseignements d’esprits ". Ses livres et ceux de ses collaborateurs, les sujets qu'il a magnétisé, encerclent dans le processus de vulgariser un mouvement lancé avec le but de compenser l'invasion du matérialisme. Certains de ceux qui, comme B.P. Hasdeu, avait perdu des proches ont accepté l'idée de l'oeuvre de Kardec, jouissant de la satisfaction de l'existence éventuelle des "esprits" et voulaient expérimenter ce type de " communication ".

          Dans le chapitre Dieu, immortalité et confession, B.P. Hasdeu a approché, tout d'abord, la question de la religion, considérée comme une "étreinte de trois dogmes ": Dieu, l'immortalité, la confession, qui peut être trouvée dans toute de ses diverses formes. Privée de tout particularisme, et la religion les incluait, la théologie, selon le savant, est une science sans cesser d'être foi, ce qui signifie qu'il "autorise le froid et d'un poids de cogitation, dans le même temps profondément émouvant les cordes les plus sensibles du coeur ". C'est ça l'explication de la forme dans laquelle B.P. Hasdeu considère le spiritisme, l'appelant "la foi et la science ". Il a défini Dieu comme l'infini sans frontières, dont tous les êtres ont été créés, celui qui, n'ayant pas de frontière, comprend tout en soi. Le second dogme, l’immortalité, este considéré par le savant, comme tous les spiritualistes, dans la manière philosophique, théologique et occidentale, de la préservation de l'individualité humaine. B. P. Hasdeu utilise les termes "délimitation " et "sans limite". Le premier était le résultat de l'action qui implique la création, de faire, en établissant des limites. De l'infini provient le fini, l'être. La deuxième notion représente le retour au Principe, à Dieu, le créateur.

          Quel est le rôle joué par le sommeil pour l'être humain - c'était la question posée par le chercheur après la brève introduction dans le deuxième chapitre du Sic cogito. "Dormir c’est rêver", en estimant que le rêve "est déjà une impulsion à l'illimité ".

          Le deuxième chapitre de la Sic cogito montre que, dans sa tentative de démontrer l'indépendance de l'âme vers l'espace et le temps, ainsi que la possibilité des âmes de communiquer les uns avec les autres, B.P. Hasdeu évoque deux situations où la soi-disant "sans limite" de l'âme peut se produire: le rêve et le somnambulisme.

          Le point de départ de B.P. Hasdeu dans le prochain chapitre, intitulé La télégraphie de l'amour, est "l’infini ". Utilisant les deux concepts, "délimitation " et "sans limite", le savant définit trois types d'amour, manifestés comme "altruisme ": sexuelle (altruisme et délimitation, qui caractérisent le corps humain ou la sous- organisme), pas sexuelle (altruisme et sans limite, qui caractérise l'âme ou le supra organisme) et le mariage (amour sexuelle et pas sexuelle).

          "Sic cogito " traite seulement l’amour pas sexuelle, qu'il a appelé "le saint amour [par lequel] le télégraphe entre les âmes peut apparaître, tout d'abord entre Terre et divinité et ensuite entre le supérieur et le supérieur ".

          Dans le chapitre Hypnotisme dans le spiritisme, B.P. Hasdeu se réfère à deux notions : "délimitation " et "sans limite", il a suggéré que "l’inconscient " a lieu dans trois états: délimité à l'intérieur du corps, où seulement "l'inconscient " fonctionne (dans l'état de veille), découpées dans le corps vivant, mais, en même temps, sans limiter elle-même afin de se produire (par exemple, dans la télépathie), totalement non relié au corps mort et transformée en "esprit ". Il a affirmé que "l'inspiration est le stade suprême de la communication de spiritualistes ", son oeuvre étant créée grâce à un "ami d'un autre monde ".

          Dans le chapitre Matérialisme dans le spiritisme, le savant déclare que "Dans le phénomène de la photographie spiritualiste, la plaque sensible ne transcrit pas une forme réelle, mais seulement une idée qui est survenue dans le cerveau d’un médium en ce moment précis".

          Dans le dernier chapitre, "Excelsior" , le savant parle de la façon dont "un joyau architectural a été construit exclusivement par le biais d'une chaîne de suggestions spiritualistes". "Je reçois la suggestion " est l'expression souvent utilisée tout au long de l'histoire sur la création du monument funéraire. "L'esprit qui m'a inspiré dans la construction du temple a toujours été ma fille".

          Dans l'épilogue, il a mis la pierre angulaire de la construction de sa théorie spiritualiste, affirmant que le titre du livre, Sic cogito, était "spirituellement suggéré pour lui ", pas personnellement, mais par un autre main, celle d’un medium.

          La publication et la diffusion du livre "Sic cogito " ont apporté beaucoup de popularité à B.P. Hasdeu, en particulier parmi ceux qui, comme lui, avaient perdu des personnes chères. Les lettres publiées dans la correspondance inédite en sont la preuve.

          Même si les autres livres ont été annoncés dans la préface de la troisième édition de son Å“uvre "Sic cogito, Ita sensum et Virtus rediviva n'ont pas été publiés. Est-il possible que les deux études sur la physique de l'esprit, qui ont été publiés dans La Nouvelle Revue fassent partie d'Ita sensum, le second oeuvre annoncé? Dans une séance spirite, B.P. Hasdeu a reçu des indications sur Bernard Vermont, celui qui devait traduire le texte en allemand. Ensuite, il n'y avait plus de référence sur cela; sur Virtus rediviva aucune information n'a été découverte.

          "Sic cogito" a été le premier oeuvre roumain sur le spiritisme, dans laquelle, comme B.P. Hasdeu l’a remarqué, sont présentés des expériences et des témoignages personnels, mais aussi les résultats de certaines personnalités étrangères qui ont contribué à l'évolution de la recherche positiviste et aussi à la vérification expérimentale des phénomènes paranormaux.

romana english french