- B.P.Hasdeu à son bureau
- Fragments de l'oeuvre de B.P.Hasdeu (des études sur l'industrie)
- SIC COGITO. Première édition. Bucarest, l'Administration de "Nouvelle Revue", 1890
- Istoria critica a romaniloru
- Etymologicum Magnum Romaniae
- Revista Noua
- Razvan si Vidra
- Ioan Voda cel Cumplit
- Sarcasm si ideal
- Micuta
- Le premier manuscrit daté I
- Le premier manuscrit daté II
- Les écrits poétiques de B. P. Hasdeu après la mort de sa fille I
- Les écrits poétiques de B. P. Hasdeu après la mort de sa fille II
- Les écrits poétiques de B. P. Hasdeu après la mort de sa fille III
- Les écrits poétiques de B. P. Hasdeu après la mort de sa fille IV
- Les écrits poétiques de B. P. Hasdeu après la mort de sa fille V
- Messages spiritistes écrits par B.P.Hasdeu I
- Messages spiritistes écrits par B.P.Hasdeu II
- Messages spiritistes écrits par B.P.Hasdeu III

 

Campina
B-dul Carol I nr. 199
Cod postal 105600

TEL: 0244 335.599
FAX: 0244 335.599
office@muzeulhasdeu.ro

 


Nous sommes ouverts:
Lundi: fermé.
Mardi - Dimanche:
9.00 - 17.00
(1 Mars - 31 Octobre)
8.00 - 16.00
(1 Novembre - 28/29 Février)
  L’oeuvre philologique

          Nicolae Iorga sur B.P. Hasdeu: "Avant toute chose, il est, néanmoins, un philologue…»

           «Mots de Sages» Apres avoir été nommé Directeur général des archives de l'État (1876), B.P. Hasdeu a pris la mission de classer et publier les documents systématiquement, en respectant la forme et le fond de chacun d’eux.

          En 1877, le premier volume de «Mots» avec le titre: "Etude paléographique - linguistique ", a été publié à Bucarest, avec un appendice, paru en 1880. Le deuxième volume, «Les livres folkloriques des roumains dans le 16eme siècle, une étude philologique comparatif», a été publié en 1879, et le troisième volume, «L'Histoire de la langue roumaine, partie I., principes linguistiques» l’a été en 1881.

          En 1880, trois ans après avoir été élu parmi les membres de l'Académie Roumaine, l’ouvrage «Mots de Sages» a obtenu le prix I. Heliade Radulescu.

          Â«Le plus important monument de l’oeuvre philologique de B.P. Hasdeu» selon Cicerone Poghirc, «est représenté par son anthologie inégalée de textes anciens roumains, «Mots de Sages, la langue parlée entre 1550 et 1600» . Le premier volume comprend des documents reproduits avec les caractères cyrilliques originales, copiés avec l'alphabet latin et commentés d'un point de vue philologique et linguistique. Dans le second volume, «Les livres folkloriques des roumains», Hasdeu a édité les textes de quelques vieux livres du folklore roumain («Textele mahacene», «La légende de St. Dimanche et de St. Vendredi», « La Légende d’Avram, Le voyage de la vierge Marie en enfer», «L'Apocalypse de l'apôtre Paul», la ballade «Le coucou et la tortue colombe», «L'histoire des nombres» etc) et a lancé les études comparatives de la littérature populaire dans notre pays. «Principes de philologie comparée» : un cours soutenu par B.P. Hasdeu à la Faculté des lettres de l'Université de Bucarest, entre les années 1874 et 1875. Le cours a été conçu pour être publié dans des brochures mensuelles, qui forment «à la fin de chaque année, un volume de plus de 400 pages». De ce grand projet, B. P. Hasdeu ne réussit de publier que les premiers fascicules. Les archives du Musée Mémorial «B.P. Hasdeu» possèdent ces fascicules publiés séparément en volume.

           Le travail historique "L'Histoire critique des Roumains" a été initialement publié en fascicules, dans le journal "La colonne de Traian", à commencer par le 13 septembre 1871. La publication des fascicules du premier volume a eu lieu jusqu'au mois de mai 1873, et immédiatement après, il a publié l'ensemble des volumes, appelés «L'Histoire critique des roumains» avec les sous-titres: «L’histoire critique des Roumains de deux Dacias dans le 14ème siècle», tome I, volume I: « La terre de Valachie dans le 14ème siècle: l'extension territoriale. Nomenclature. L’influence de la nature. Réaction des hommes. Les habitations de Danube. Les habitations des Carpates. Synthèses. Le premier chapitre de la deuxième phase de l'histoire de la Création des Etats roumains. "Dans l’oeuvre présent ", Hasdeu a affirmé, "nous avons l'intention de réfléchir, sous tous ses aspects, sur la vie de la nation roumaine dans le 14eme siècle: l'action de la nature sur l'homme et de l'homme sur la nature, la rupture entre l'homme et la foule, la persistance de sang, la spiritualité de l'époque etc. ". Le matériel est divisé en sept livres: "I. La Terre et le Peuple; II. Le Trône et la Noblesse; III. L'armée IV. La Croix; V. L’économie et le droit; VI. La langue et la littérature; VII. Conclusions ".

          La monumentalité de l'ouvrage, dont les premiers 100 exemplaires furent bientôt vendus, a étonné les contemporains de Hasdeu, et aussi les générations futures, grâce à son extraordinaire érudition, difficile d’appréhender et de contrôler, parfois injustement contestée par certains, comme Mircea Eliade le remarquait dans la préface de la première édition critique de l’oeuvre «littéraire, moral et politique» du savant (1937). Eliade a affirmé que «il a été l'un des rares Roumains du 19eme siècle» «qui ne considérait pas le monde« unilatéralement », - il ne l'a pas considéré «exclusivement matériel» ou «exclusivement spirituel».

          Après avoir publié l’ «Histoire critique» , «Carol de Hohenzollern, roi de la Roumanie» a signée à Bucarest, le 3 février 1874, l'arrêté royal par lequel il a attribué B.P. Hasdeu la Médaille d'or pour les arts et les sciences «comme un signe de notre gratitude envers ses travaux dans le domaine de l'histoire nationale» .

          En 1878, «L'Histoire critique» a été traduit en français par Frédéric Damé, l’ami du savant.

           «Ioan Voda I cel Cumplit: ses aventures, le sceptre, les guerres, la mort, son rôle dans l'histoire du monde et dans la vie du peuple roumain» a été publié en volume en 1865. L’image du dirigeant devient lumineux sous la plume de l'écrivain, qui a créé son mythe dans une véritable «prose artistique, de la plus pure essence même», comme G. Calinescu le remarquait.

          Dans la monographie de Ioan Voda, l'histoire évoqué par BP Hasdeu ce n'est qu'un prétexte pour «l’encouragement patriotique de l'esprit contemporain ou pour critiquer le présent» , a affirmé I. Oprisan.

romana english french